A compter du 21 mars 2017, les demandes de cartes nationales d’identité (CNI) seront traitées selon des modalités alignées sur la procédure en vigueur pour les passeports.

Vous pourrez à compter de cette date effectuer une demande de titre d’identité dans l’une de 22 communes équipées d’un dispositif spécifique appelé « dispositif de recueil » qui permet notamment de collecter vos empreintes.

Ces 22 communes sont les suivantes : Bourg de Péage, Bourg-lès-Valence, Buis-les-Baronnies, Chabeuil, Crest, Die, Dieulefit, Grignan, La Chapelle en Vercors, Livron sur Drôme, Luc en Diois, Montbrun les Bains, Montélimar, Nyons, Pierrelatte, Portes lès Valence, Romans-sur-Isère, Saint Donat sur l’Herbasse, Saint Jean en Royans, Saint Rambert d’Albon, Séderon et Valence

La carte d’identité sera ensuite à retirer auprès de la mairie où l’usager aura déposé son dossier.

Cette réforme s’accompagne d’un nouveau service pour l’usager : la « pré-demande en ligne »

L’usager est désormais invité à remplir en ligne sa pré-demande de carte nationale d’identité. En procédant ainsi, il gagnera du temps car il n’aura plus à renseigner de formulaire papier au guichet de la mairie.

Ce dispositif concerne aussi bien les premières demandes de titre que les renouvellements, même dans les cas de perte ou de vol.

Pour effectuer une pré-demande en ligne, il suffit de créer un compte personnel sur le site de l’agence nationale des titres sécurisés :
https://predemande-cni.ants.gouv.fr/ et de saisir son état-civil et son adresse. Un numéro de pré-demande de carte nationale d’identité est alors attribué et permet à l’agent de la mairie-station de récupérer les informations enregistrées en ligne. L’usager doit penser à noter ou imprimer ce numéro lors du déplacement en mairie.

Certaines mairies et maisons de service au public (MSAP) offriront dans les prochaines semaines, en particulier aux usagers ne disposant pas d’Internet, la possibilité de faire leur pré-demande en ligne. A terme, ce service sera aussi accessible en préfecture à Valence et dans les sous-préfectures de Die et de Nyons.

 

Les commentaires sont fermés.