Gérard CROZIER, MaireChères Allexoises, Chers Allexois,

Comme mes collègues maires, je déplore depuis plusieurs années les directions prises par les Gouvernements successifs envers les petites communes.
Celles-ci sont de moins en moins accompagnées financièrement. Elles sont mises devant le fait accompli dans de nombreux domaines, contraintes de transférer certaines compétences aux intercommunalités, de mutualiser, sans moyens suffisants et souvent dans la précipitation. Elles sont soumises aux impératifs législatifs de faire, de ne pas faire aussi parfois, au gré des tendances politiques.
Je parle aujourd’hui d’abandon des petites communes et le mot n’est pas trop fort. Parlons par exemple de la mission de service public du groupe La Poste qui consiste, faut-il le rappeler, à offrir à tous les usagers un accès facile aux services postaux, de manière permanente, et sur l’ensemble du territoire national. Les horaires d’ouverture du bureau de poste d’Allex sont rognés petit à petit malgré discussions et pétition. Les fermetures exceptionnelles se sont multipliées au point de devenir aujourd’hui régulières. L’on ne sera donc pas surpris de constater dans un prochain bilan financier, une nouvelle baisse de fréquentation, la non rentabilité du bureau, qui justifieront un jour ou l’autre sa suppression.
La Commune a récemment perdu le magasin Gamm Vert Passion Nature installé depuis de nombreuses années à Allex. Sa fermeture a été une surprise pour moi comme pour la clientèle. L’échelon municipal ne compte plus. La Municipalité n’a même pas été prévenue et s’est trouvée dans l’incapacité de répondre à vos interrogations.
De la même façon, je comprends les pompiers volontaires de la caserne Allex- Montoison-Ambonil qui voient leurs véhicules d’intervention, entretenus par leurs soins, être redéployés vers de plus grands centres, en échange de matériels plus fatigués. Ce calcul répété engendre une certaine démotivation effaçant toute autre action d’encouragement et de reconnaissance.
Le constat est posé, n’oublions pas le calendrier. Le budget communal 2018 a été adopté par le Conseil municipal en avril . L’équipe municipale souhaite, malgré des marges de manœuvre financières réduites et le désengagement de l’État, exercer un service public de qualité et continuer à mettre en œuvre les projets pour lesquels elle s’est engagée, et je pense en premier lieu à l’aménagement urbain de la traverse du village. Cet aménagement est essentiel sur le plan de la sécurité des usagers, qu’ils soient piétons ou automobilistes. A l’exception des taux d’imposition, nous actionnons tous les leviers possibles pour engager cette opération cette année, avec le soutien du Département.
En septembre 2018, c’est la MARPA (Maison d’Accueil et de Résidence pour l’Autonomie) qui ouvrira ses portes à 24 nouveaux résidents âgés. C’est le quatrième établissement en Drôme répondant au concept labellisé par la MSA. Ce beau projet est maintenant une réalité et les demandes d’hébergement peuvent être envoyées en mairie à l’attention de Mme la Présidente de l’association de gestion.

En septembre également, le Centre d’Accueil et d’Orientation fermera ses portes. M. Le Sous-Préfet est venu l’annoncer au Conseil municipal 09.04.2018.
Quatre années se sont écoulées depuis les élections municipales et notre feuille de route n’a pas changé. Seuls les financements sont plus difficiles à mobiliser. Arriver à l’équilibre budgétaire n’est plus aussi aisé. Cela justifie un travail de composition, une gymnastique soutenue pour répondre à vos demandes et arriver au compromis le plus satisfaisant possible. Vos attentes restent au cœur de nos priorités, j’attache une grande importance à nos échanges, au partage d’idées et solutions que vous me soumettez. Je reste malgré toutes les difficultés, optimiste et volontaire, à votre écoute et à votre service.

Avec mon dévouement,
Le Maire, Gérard CROZIER

 

Les commentaires sont fermés.

Événements à venir

La météo